tourisme participatif

default img

Le tourisme participatif encourage la construction de relations entre les populations d’accueil et les touristes. L’objectif est de créer une véritable alchimie entre les deux faces « visible » du tourisme, les visiteurs et les hôtes. Ce tourisme participatif repose sur le principe de l’interaction social entre le visiteur et le résident le visiteur participe à la vie local du territoire qu’il vient de couvrir et le résident prend part aux actions touristique qu’il propose.

Aujourd’hui de nombreux groupement et  entreprise œuvrent pour mettre en place des pratiques facilitant les échanges entre touristes et résidents. Parmi eux figurent le couchsurfing les greeters ou le wwoofing autant d’expressions nouvelles qui désignent 

une forme de tourisme participatif.

https://passionterre.com/tourisme-participatif/

Le couchsurfing est une pratique assurant un service d’hébergement temporaire et gratuit de personne en personne. Le voyageur participatif et le résident désirant se livrer à l’aventure sont mis en relation via la plateforme web de couchsurfing sur lesquelles 250 pays sont gérés par l’entreprise.

Les greeters fidèle à leur racine, les greeters s’approprient la même fonction de bénévolat de 1992. Ils accueillent gratuitement les touristes, afin de leur faire découvrir leur ville ainsi que leur région. Passion pour l’environnement et partage de savoir faire.

Le Wwofing, quant à lui, traite de l’art de faire du wwof ou  Working Weekends on Organic Farms. Il s’agit d’un réseau mondial de ferme biologique qui répartit 6000 hôtes sur les cinq  continents. Le principe est simple : une ferme biologique bénéficie des services d’un 

Voyageur en échange du gîte et du couvert. Un échange convivial où chaque partie y a tout à gagner.

http://www.tourisme-durable.net/tourisme-participatif/

Pourquoi relier 

Le tourisme participatif cherche à créer, améliorer et développer les relations entre les touristes et  les habitants et permet de répondre au besoin d’authenticité que cherche le voyageur puisque les activités proposées pas ce genre de tourisme se font au rythme du quotidien des habitants locaux hors de sites touristiques classiques et que les habitants eux-mêmes sont les premier acteurs de cet accueil touristique,  comme il permet de créer des échanges et de la convivialité entre les visiteurs et les habitants mais également entre les habitants eux-mêmes qui s’impliquent ensemble dans un tourisme de proximité. Or la création du lien social est très importante puisque cela favorise le mieux vivre ensemble, la tolérance et la connaissance de l’autre.

Expérience 

Unit TV propose une toute nouvelle série télévisée qui met à l’honneur des francophone du Yukon à travers des projets de Tourisme participatif la production intitulée D’amours et d’eau fraîche. Le cinéaste-aventurier simon d’amours propose huit épisodes dans lesquels il tente de vivre au Yukon un mode de voyage alternatif basé sur l’échange entre touriste et résident. 

https://www.tv5unis.ca/nordik/saisons/1 

https://l-express.ca/decouvrez-le-tourisme-participatif-a-unistv/

Simon D’Amours s’occupe des ordures dans une entreprise yukonnaise

Le repas et/ou l’hébergement chez l’habitant 

Le partage d’un repas ou la nuit chez l’habitant sont des moments conviviaux à partager avec la population locale. Cela semble le meilleur moyen pour les touristes de s’approprier et de mieux comprendre les habitudes et coutumes des habitants puisqu’ils sont véritablement immergés dans la vie quotidienne de leurs hôtes. En effet, il s’agit d’un véritable moment de partage puisque les habitants laissent les visiteurs entrer dans leur lieu d’habitation et leur vie privée. Plusieurs formules existent dans différents pays (chambre d’hôte, repas chez l’habitant…) et depuis quelques années se développent, de plus en plus, des réseaux sur Internet permettant aux voyageurs de prendre contact avec les communautés locales du territoire où ils veulent se rendre.

https://www.doyoubuzz.com/var/f/JC/jz/JCjzKQl5ENiZUa3Lnf8IG6XbWmBkcMO0_SvRtoYDxAqP2HVs9g.pdf

 #tourismeparticipatif  #tourismesolidaire   #tourismehumanitaire  #greeter  #couchsurfing  #Wwofing  #voyage 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *