Tourisme Scientifique

Cette forme de tourisme valorise scientifiquement un patrimoine naturel ou culturel à travers des explorations ou des pratiques sensationnelles telles que la spéléologie ou la plongée. Cette forme de tourisme participe à la création de connaissance en associant touristes et chercheurs autour d’une mission et de son protocole scientifique. Des missions sont organisées et des touristes sont invités à y participer, à prendre des mesures, à faire des photos etc. Ils aident les scientifiques à collecter des données et, en payant leur séjour, participent financièrement au bon déroulement des missions. 

A travers cette pratique, le touriste se fait scientifique et le scientifique se fait touriste. En effet, les chercheurs arrivent parfois sur un territoire nouveau et le pratiquent avec un regard neuf. Il arrive aussi qu’ils fassent usage d’aménités touristiques (hôtels, restaurants, gîtes etc.)

 

Pourquoi « Relier » ?

Le tourisme scientifique est créateur de liens d’abord entre des touristes, des scientifiques et un espace, ou une faune à étudier. Il peut également, dans certain cas faire le lien avec les populations locales. Dans un espace donnée, il est aussi en mesure de lier les disciplines scientifiques et les universitaires entre eux afin de produire de la connaissance et une intelligence collective. On peut également le comprendre comme un créateur de lien entre les touristes et un espace. En effet, la science permet de faire comprendre aux touristes leur environnement et les rend alors plus facilement à même de le protéger.

Exemple : le séjour « Au Fil de l’Amazonie » en Guyane. 

Ici, les touristes sont invités à prendre part au projet de recherche PERCEPTION se déroulant dans la « Guyane profonde ». Les clients sont invités à découvrir la forêt et comptabiliser et prendre des mesures de diverses espaces d’arbres, d’insectes, d’oiseaux et de chauves-souris. Ce projet de recherche vise à mieux comprendre les interrelations entres les espèces d’un écosystème afin de proposer des solutions écologiques innovantes aux différentes problématiques auxquelles est confrontée la forêt amazonienne. Les missions proposées aux touristes permettent à la fois de faire avancer la recherche et d’apporter du budget supplémentaire ainsi que de les sensibiliser à la préservation de l’environnement.

 

Lien : http://www.vacances-scientifiques.com/Amazonie-Libellules-Biodiversite.html#slogan

D’autres expérimentations

L’itinérance scientifique dans le parc des Ecrins : 

http://www.ecrins-parcnational.fr/actualite/itinerance-scientifique-ecrins

 

Séjour ornithologique au Cambodge : 

https://www.escursia.fr/voyage-cambodge-s%C3%A9jour-ornithologique-au-cambodge

Pour aller plus loin…

Un article scientifique :

MAO Pascal, BOURLON Fabien, “Le tourisme scientifique, un essai de définition”, Téoros volume 30, Issue 2, 2011, pp. 94-104

Lien : https://www.erudit.org/en/journals/teoros/2011-v30-n2-teoros0270/1012246ar/

 

Articles et chroniques du web sur le tourisme scientifique :

« Tourisme et science, un rapprochement intelligent », un article sur Veille tourisme 

Lien : https://veilletourisme.ca/2008/05/02/tourisme-et-science-un-rapprochement-intelligent/

« Du tourisme exemplaire au tourisme scientifique », un article sur Voyageons Autrement

Lien : http://www.voyageons-autrement.com/du-tourisme-exemplaire-au-scientifique

 

Une plateforme qui propose des séjours :

https://www.escursia.fr/

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *